Neko Palace ~ The World Is Yours

Serez-vous un Neko sage ou rebelle? Un Maitre gentil ou sadique? A vous de choisir! Rejoignez nous!
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayumi Haitawa
♥ Tell me baby ... Why do you make all to resist to me?

♥ Tell me baby ...  Why do you make all to resist to me?
avatar

Date d'inscription : 13/01/2009
Nombre de messages : 2480
Age : 24
Féminin Localisation : Sous la couette >w<
Emploi/loisirs : Eto ... Poutou ?
Humeur : Namoureuse >O< ♥

Informations
Classe/Metier: Collège ~ Serveuse Maid Café Miwaku
Neko/Maitre de : Yami-sama ♥
Relations:

MessageSujet: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   Ven 13 Nov - 14:18

[list][*]Ayumi se promenait dans le central de neko town. Elle cherchait quelque chose; des fraises à la chantilly. Assez facile d'en trouver puisqu'on était en plein moi de mai, mais Ayumi ne voulait pas n'importe quelles fraises. Des fraises bien rosées et sucrées. Elle trouva alors un petit café : Claire de lune. Né ... Assez joli nom. Elle fit signe a un des serveur sur ses patins de venir vers elle.

[list][b][/b][b][color:bec1=Deeppink]ღ -Excusez moi monsieur. Mais vous avez des fraises. *ç* ? [/color][/b][/list]

[*]Le jeune homme rigola devant la tête les yeux suppliants d'Ayumi. Il dit qu'il allait chercher le menu pour qu'il puisse voir si les fraises étaient en désert ce jour ci. Ayumi s'assit donc à une terrasse. Elle commença à s'amuser avec l'énorme écharpe en fine laine qu'elle avait mit pour aller avec sa robe. (N'image [url=http://i36.tinypic.com/16lxuld.jpg]là[/url] >w< Trop beau xD) Mais le serveur commençait à faire un peu long. Elle s'amusa ensuite avec une serviette qu'elle découpa en petit morceaux avec ses ongles.

[list][b]ღ -Tiens tiens. Qui on retrouve ? Rebonjour petite neko[/b].[/list]

[*]Oh non. Les garçons de la dernière fois. Et cette fois ci Ayumi n'avait pas sa sama pour venir l'aider.

[list][b]ღ -Tu as été très méchante la dernière fois. [/b][/list]

[*]Ayumi passa en mode dark. Il pensait parler à qui là ? Une gamine de trois ans ?!

[list][b][color:bec1=Deeppink]ღ -Arettez de me gonfler. Puis je ne vous ai absolument rien fait la dernière fois. Fichez-moi la paix. [/color][/b][/list]

[list][b]ღ[/b][b] -Oula. La neko-chou se fâche. Mais on aime ça aussi, les filles avec du caractère.[/b] [/list]

[*]Le jeune homme approcha sa main vers l'épaule dénudé d'Ayumi. Mais celle ci ne lui laissa même pas le temps de l'effleurer qu'elle avait déjà griffer ce jeune homme sur le bras droit. Ce qui ne l'avait pas vraiment plu. Il attrapa la neko par le bras et lui fit ... c'est un regard méchant ça ? On dirait une grimace. La jeune neko lui tira la langue lui mit un coup de pied là ou ça fait mal et parti en courant. >w< mais ces jambes étaient bien trop courtes pour aller plus vite que les pieds de gents des deux autres abrutis. Elle vit alors une connaissance. Un neko qu'Ayumi aimait beaucoup (c'était sans dire xD)

[b][list][color:bec1=Deeppink]ღ -Ichigô !! [/color][/list][/b]

[*]Sans dire un mot de plus la neko alla se mettre derrière le neko. Mais ne voyant plus les deux autres bakas, elle pensa alors qu'il avait surement eut peur du neko. >w< héhé

[list][b][color:bec1=Deeppink]ღ -Bonjour Ichigô. Ayumi est contente de toi voir ^o^[/color][/b][/list]
[/list]


Dernière édition par Ayumi le Mer 23 Déc - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://neko-palace.forumactif.com
N'Ichigô
~ ADRC ~ Admin Divinement
Ravagé de la Casserole {♥}
~ ADRC ~ Admin Divinement Ravagé de la Casserole {♥}
avatar

Date d'inscription : 17/06/2009
Nombre de messages : 1263
Age : 29
Féminin Localisation : Toi alors ! Tu m'espionne sous ma douche maintenant ? ♥
Emploi/loisirs : Mais t'ennuyer pardi !
Humeur : Gaie, perverse, sadique, ...

Informations
Classe/Metier: Lycée, niveau 1
Neko/Maitre de : Megumi Toru
Relations:

MessageSujet: Re: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   Sam 14 Nov - 0:13

[i]Tout a sa promenade journaliere, ben oui il fallait bien se préparer pour trouver de nouvelles victimes et evidement explorer en profondeur les terrains utilisable pour une blague encore plus hilarante pour les jumeaux ! Dieu que cela pouvait meme etre epuisant ! Mais quel passe temps appréciable ! Et puis il fallait bien passé son temps ! La vengeance ce n’était pas tout !

Il soupira et shoota dans un caillou qui trainait au sol, malheureuse et si facile victime qu’est ce. Mais ce qu’il ignorer c’est que dans quelque seconde sa victime préféré allé débarqué !
D’habitude, les humains et meme les nékos, fuyait dés qu’il voyait la queu de l’un des jumeaux, alors expliquez lui pourquoi celle-ci se colla directement à lui, meme si ce fut son dos. En y réfléchissant, Ayumi semblait fuir !

Il regarda dans la meme direction qu’elle mais ne vit rien ! Et puis de toute façon il s’en fichait royalement ! Quoique la demoiselle ne devait avoir des yeux que pour lui ! Comment pourrait elle faire autrement ? je vous le demande ! et puis si il voulait qu’elle le regarde lui et uniquement lui il lui siffiser de faire fuir les potentielle fauteur de trouble ! facile pour ce neko avide de popularité ![/i]
[b]
- Bonjour Ichigô. Ayumi est contente de toi voir ^o^
[color:3460=green]- je n’en doute absolument pas ![/b] [/color]

[i]Et il le pire c’est qu’il le pensait vraiment ! Mais bon, ce n’est aps come ci il falalit encore s’étonner de ce genre de chose avec lui ![/i]

[i]Il passa sa main sur la tête d’Ayumi dans un geste tendre puis lui sourit.[/i]
[color:3460=green][b]
- Alors va tu me dire ce qu’une jolie neko comme toi fait ici toute seule ? Et surtout pourquoi tu t’es caché dans mon dos ?[/b][/color]

[i]Ce n’est pas vraiment comme si il voulait vraiment le savoir, mais peut etre qu’une bonne conversation allait le détendre ! Et puis peut étre qu’elle aurait vraiment des ennuis !
Dieu qu’il s’amuserait en torturant personnellement ces eventuels personnes ! pas comme ci il venger la jolie neko, non, mais bon, il s’ennuyé aujourd’hui ! Et puis il était d’humeur… massacrante ! Il s’était levée avec un mal de crane enorme et avait eu une envie de fraise toute la nuit ! Meme sa pelotte de laine fétiche n’avait rien fait pour enlever cette envie [/i]!

[color:3460=green][b]- Ou alors, tu me cherchais ?[/b][/color]

[i]Bon la, ce n’est pas comme ci il y croyait vraiment ! Mais que soit, c’était une remarque spéciale d’Ichigô qu’il faisait a toute les filles qu’il trouvait mignonne, bien qu’Ayumi l’était bien plus !
Tout cela pour dire qu’il fit un sourire charmeur et s’approcha du visage de la demoiselle. [/i]
Revenir en haut Aller en bas
http://ikusa-sekai.forums-actifs.com/forum.htm
Ayumi Haitawa
♥ Tell me baby ... Why do you make all to resist to me?

♥ Tell me baby ...  Why do you make all to resist to me?
avatar

Date d'inscription : 13/01/2009
Nombre de messages : 2480
Age : 24
Féminin Localisation : Sous la couette >w<
Emploi/loisirs : Eto ... Poutou ?
Humeur : Namoureuse >O< ♥

Informations
Classe/Metier: Collège ~ Serveuse Maid Café Miwaku
Neko/Maitre de : Yami-sama ♥
Relations:

MessageSujet: Re: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   Sam 14 Nov - 18:15

[list][list][b][color:d9c9=green]ღ - je n’en doute absolument pas ![/color][/b][/list]

[*]Ayumi sentit la main d’Ichigô sur sa tête. Et elle ne put s’empêcher de ronronner à se tendre geste avant de regarder Ichigô qui lui souriait. Elle s’empressa de lui rendre un sourire.

[list][b][color:d9c9=green]ღ - Alors va tu me dire ce qu’une jolie neko comme toi fait ici toute seule ? Et surtout pourquoi tu t’es caché dans mon dos ?[/color][/b][/list]

[*]Ayumi soupira intérieurement. Bien entendu il n’allait pas vouloir rester sans savoir pourquoi elle était venue se coller à lui. Enfin ce n’est pas qu’Ayumi ne se colle pas à lui normalement mais pas derrière son dos en tout cas.

[list][b][color:d9c9=green]ღ - Ou alors, tu me cherchais ?[/color][/b][/list]

[*]Ayumi rougit à la dernière question. La prenait-il pour une groupie ? OO Tout de même … accro mais pas à ce point. (Sbaf)

[list][b][color:d9c9=Deeppink]ღ -Je … enfaite … J’avais juste envie de manger des fraises. Mais j’ai fais une mauvaise rencontre. [/color][/b][/list]

[*]Ayumi sourit. Elle n’allait pas lui raconter qu’elle avait griffé le gros plein de soupe et lui avait mis un coup de pied dans ses bijoux de famille. Nan … Ichigô ne connaissait pas encore la Ayumi qui savait se débrouiller toute seule. Et de toute manière, elle n’avait pas envie de lui raconter dans les détails que depuis qu’elle avait quitté son ancien sama, elle avait des périodes dark. Seuls ceux qui avaient gouté à la colère d’Ayumi connaissaient ce coté. Et elle savait pertinemment que ce coté d’elle-même n’allait pas avec sa frimousse adorable et enfantine.
C’est là qu’Ayumi remarqua qu’Ichigo s’approchait de plus en plus. La prenant au dépourvu puisqu’elle ne s’y attendait vraiment pas. Elle savait bien ce qu’il voulait. Ce n’est pas le fait qu’elle ne voulait pas mais … mais cette réaction trop rapide lui avait remémoré des choses auxquels elle ne voulait plus penser.
La jeune neko posa ses mains sur le torse du neko et la tête de la petite neko n’attendit pas très longtemps avant de se poser aussi contre le torse du jeune neko. Elle empêchait ainsi Ichigo de voir ses joues complètement cramoisies et ses yeux humides. Par contre, elle ne pouvait empêcher son cœur de battre à cent à l’heure, faisant presque croire à la neko qu’il pouvait sortir de sa poitrine.

[color:d9c9=Deeppink][list][b]ღ -Gomen Ichigô. Mais je t’en pris. Ne m’utilise pas pour assouvir tes besoins. Ne fais pas comme lui. Je ne veux pas avoir à te haïr comme je le hais lui. [/b][/list][/color]

[*]La prise sur le t-shirt d’Ichigô fut plus forte quand Ayumi prononça ses mots. Elle fit en sorte que l’humidité de ses yeux ne soit pas trop voyant. Elle n’avait pas envie d’expliquer à Ichigô qu’elle avait été quasi violée par son ancien maitre. Si elle n’avait pas désobéi, il aurait détruis la vie de la petite neko. Elle savait à présent qu’elle n’avait jamais aimé son maitre. Il ne l’avait jamais fait rougir, ses petits frissons ne s’étaient jamais montrés avec son sama et en plus … On ne blesse pas les gens qu’on aime. Elle n’avait plus les bleus sur les bras et la taille mais une chose était encore là : une petite cicatrice sur le bas de sa poitrine. Elle n’avait jamais raconté ça aussi. Le fait qu’il avait osé la menacer avec un couteau et qu’il avait osé l’utiliser sur la peau pêche d’Ayumi. Heureusement que seulement sa robe rose en ce moment était parti en lambeau. Et non pas le corps d’Ayumi.
Elle lâcha Ichigô comme si elle venait de se choper un choc électrique. Elle n’eut que le reflex de posé sa main sur son abdomen droit, la où la cicatrice indélébile était et resterait. [/list]


Dernière édition par Ayumi le Mer 23 Déc - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://neko-palace.forumactif.com
N'Ichigô
~ ADRC ~ Admin Divinement
Ravagé de la Casserole {♥}
~ ADRC ~ Admin Divinement Ravagé de la Casserole {♥}
avatar

Date d'inscription : 17/06/2009
Nombre de messages : 1263
Age : 29
Féminin Localisation : Toi alors ! Tu m'espionne sous ma douche maintenant ? ♥
Emploi/loisirs : Mais t'ennuyer pardi !
Humeur : Gaie, perverse, sadique, ...

Informations
Classe/Metier: Lycée, niveau 1
Neko/Maitre de : Megumi Toru
Relations:

MessageSujet: Re: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   Sam 21 Nov - 16:25

Ichigô attendez avec impatience la récation d’Ayumi. Son esprit prévoyant, avait prévue de faire face à une réaction des plus mignonne, mais il en fut tout du contraire. Ayumi était décidément la neko la plus interessante du campus ! Elle arrivait toujours à le surprendre, le prendre au dépourvue. C’était rare pour lui, qui aimait tout prévoir ! essyant toujours de ne jamais tomber dans un dialogue ou il se sentirait perdu. Or avec elle, il voyait tout ses reperes les plus élémentaux fondre comme du métal sous l’assaut du feu…

Et lorsqu’elle le prennait au dépourvue, il ne répondait plus de ses actes. Comme la maintenant… D’un point de vue extérieur, on pourrait croire que rien n’a changé. Parce que ichigô prendrait n’importe quel pretexte pour réagir ainsi. Mais d’un point de vue intérieur, le neko était perdu. Un chaton égaré et malgré lui sans défense. C’était l’effet qu’elle avait sur lui, et le lycéen ne savait toujours pas si c’était un mal ou pas !

Ayumi, accroché à lui sans qu’il ne puisse voir son visage, sentie l’eau s’imbibé à son vetement. Il ne mis pas longtemps à comprendre que la demoiselle pleurée. Plus que touchée de se sentir coupable de ses larmes, il la serra brutalement contre lui. La serrant si fort, sans pour autant lui faire plus de mal, qu’il aurait put croire que tout serait merveilleux si sa vie s’achevrait ainsi ! Oubliant otut le reste, jusqu'à la vengeance au nom de son frere… Meme son frere !

[color:91f2=green]- Gomen… Ayumi…[/color]

Conscient que la jeune fille ne voulait pas lui montrer ses larmes, il fit en sorte de lui relever la tête sans pour autant cesser de la serrer contre lui. Baladant sa main dans ses cheveux, il ne réfléchit décidément pas à ce qui suivit. Il ne faisait qu’agir, parlant sans rien savoir…

[color:91f2=green]- Je ne voulais pas te faire du mal, mais tu as besoin de moi je serais la…[/color]

Ce n’est que quand le neurone de traduction atteind son esprit embrumé, que l’étincelle qui s’était allumé s’enflamma pour ses répandre sur ses joues. Non mais c’était pas possible ca, il rougissait ? Ontoni ?

Il s’éloigna comme brulait, mais les joues toujours à vif, et se détourna, lui cachant les pivoines qui fleurissait sur son visage.

[color:91f2=green]- Enfin… Je ferais peut etre mieux de… Enfin des tours à jouer à Ringô, des coups bas à préparer avec les professeurs… Mais qu’est ce que je raconte moi ![/color]

Il n’avait pas envie de partir, mais il voulait fuir la situation qui lui semblait désastreuse ! On rebobine et on recommence ! Ca va pas ca ? Argh et pourquoi pas hein ? Il fallait impérativement qu’il retrouve son attitude cool ! Celui du plus grand dragueur de l’académie ! Ah mais oui si il faisait ca, il blesserait encore la demoiselle non ? Mais mince alors, qu’est ce qu’il devait faire ! Vite ou es tu Solution ?? Vient à moi, tire moi de ce mauvais pas et je te venererais comme tu le mérite ! ONEGAI !!!

Mais non, qu’allait vous imaginez la ? Ichigô n’est pas du tout desesperer ! Ce n’est qu’une illusion !
Revenir en haut Aller en bas
http://ikusa-sekai.forums-actifs.com/forum.htm
Ayumi Haitawa
♥ Tell me baby ... Why do you make all to resist to me?

♥ Tell me baby ...  Why do you make all to resist to me?
avatar

Date d'inscription : 13/01/2009
Nombre de messages : 2480
Age : 24
Féminin Localisation : Sous la couette >w<
Emploi/loisirs : Eto ... Poutou ?
Humeur : Namoureuse >O< ♥

Informations
Classe/Metier: Collège ~ Serveuse Maid Café Miwaku
Neko/Maitre de : Yami-sama ♥
Relations:

MessageSujet: Re: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   Dim 22 Nov - 21:35

[list][*]Ayumi sentit les bras d’Ichigô la serrer plus contre lui. Le rouge lui monta aux joues en même temps qu’un sourire ravi. Elle entendit Ichigo lui demander pardon … Elle voulait lui répondre, lui dire que ce n’était pas sa faute mais aucun son ne sortit de sa bouche … Simplement ses joues reprirent un rouge encore plus écarlate quand elle sentit les doigts du jeune neko a travers ses cheveux. On lui avait déjà passé les doigts dans sa chevelure rose, il le faisait constamment. Mais jamais Ayumi n’avait rougit à ce contact, elle avait simplement sourit.
[list][list][b][color:5b5c=green]
ღ - Je ne voulais pas te faire du mal, mais tu as besoin de moi je serais la…[/color][/b][/list][/list]

[*]Elle savait qu’Ichigô ne lui ferrait jamais de mal. Pas comme Rico-sama en tout cas. Et c’était cela qui le différenciait de Rico-sama … cela bien beaucoup d’autre chose. Mais à un moment Ichigô semblait s’emmêler les pinceaux … la réaction d’Ayu avait peut-être êtes un peu trop étrange. Non mais qu’elle idiote … elle n’aura pas pu dire autre chose. Elle aurait dut utiliser un autre mot que assouvir. Tous de même cela faisait trop gore. Surtout si l’on ne connaissait pas le passé d’Ayumi.

[list][list][b][color:5b5c=green]ღ - Enfin… Je ferais peut être mieux de… Enfin des tours à jouer à Ringô, des coups bas à préparer avec les professeurs… Mais qu’est ce que je raconte moi ! [/color][/b][/list][/list]

[*]Un sourire se dessina sur le visage d’Ayumi quand elle voyait vraiment qu’Ichi se trompait même dans ce qu’il disait. Mais elle remarqua qu’il ne rigolait pas sur le fait de partir. Elle s’approcha d’Ichigô et attrapa son bras droit. Elle regarda le sol, les joues encore trop rouges par l’affection que lui donnait Ichigô. Personne ne lui en avait autant donné. Ou si ces personnes lui donnaient une simple part d’affection c’était simplement pour recevoir quelque chose de la neko en retour. Elle trembla en repensant à un très mauvais souvenir … un souvenir qu’elle aurait aimé oublier, bruler … qu’il n’est jamais existé.
[list][list][b][color:5b5c=Deeppink]
ღ -Ichi … ne part pas. S’il te plait. [/color][/b][/list][/list]

[*]Elle tenait à présent le bras d’Ichigô à deux mains. Elle releva la tête vers le neko et se prunelles violettes dans celles plus foncé d’Ichigô, le suppliant de ne pas la laisser.
[list][list][color:5b5c=Deeppink][b]
ღ -Je ne veux plus être seule. J’ai beaucoup souffert ichi … Je … [/b][/color][/list][/list]

[*]Son regard ne quittait pas celui d’Ichigô. Mais manque de chance ou de contrôle d’elle-même … les larmes commencèrent à recouler sur ses joues. Ayumi toucha ses joues car le regard d’Ichigô avait changé … et Ayumi savait qu’il ne faisait que cette tête quand elle pleurait. Elle frotta énergiquement ses joues pour faire partir les larmes. Elles étaient certes parties … mais les yeux rouges d’Ayumi trahissaient bien l’irritation de sa tristesse. Elle avait certainement besoin de parler … de montrer son véritable personne. La vie n’est pas toute rose, et ce n’est pas parce qu’Ayumi souriait qu’elle était heureuse de sa vie pour autant. Elle avait besoin de quelqu’un qui pourrait comprendre quand elle s’effondrerait. Mais … elle devait simplement ne pas se tromper de personne cette fois si. Les doigts d’Ayu se posèrent sur le cou d’Ichigô. Elle sentit un frissonnement en posant ses fins doigts, surement qu’ils étaient très froid … car elle ressentait la chaleur du cou d’Ichigô sous ses doigts et le battement de cœur du neko.

[list][list][color:5b5c=Deeppink][b]ღ -Ichi … Je vais tous te raconter si tu le veux bien. Mon passé, mes peines, ma haine pour une certaine personne qui me ronge de l’intérieur depuis que je suis enfant … J’ai plus confiance en toi que je n’ai jamais eu pour personne. Et tu sais pourquoi ? [/b][/color][/list][/list]

[*]Un sourire se dessina sur le visage d’Ayumi. Ses doigts encadrèrent maintenant le visage d’Ichigô. Ayumi se mit sur la pointe de pied et son visage s’approcha de celui d’Ichigô. Elle savait ce qu’elle voulait. Et c’était bien la première fois qu’elle allait faire quelque chose pour son bien personnel et non pas pour obéir à un ordre ou par besoin vitale. Ichigô devait sentir le souffle court d’Ayumi sur son visage. Elle savait certainement ce qu’elle voulait … mais ce n’était pas pour cela qu’elle n’était pas gênée pour autant.

[*]Avant qu’Ichigô n’eut le temps de prononcer un mot, les lèvres de la neko lui volait déjà un baiser. Un baiser tout timide d’abord, mais plus les secondes passaient et plus Ayumi laissait le timide de coté pour passé au passionné. Elle passa ses bras autour du cou d’Ichigô, ne séparant pas ses lèvres du celles du Neko pour autant. Quand le baiser prit fin, Ayumi posa sa tête sur le torse du neko. Ses joues lui brulaient énormément, ses lèvres gardaient un gout subtile encore inconnu de jeune neko jusqu’à ce jour et son ventre se contractait non cette fois si pour lui dire que sa blessure c’était ouverte à nouveau … mais pour lui faire découvrir un nouveau sentiment. Elle ne put que sourire bêtement se serrant plus à Ichigô.

[list][list][color:5b5c=Deeppink][b]ღ -Je t’aime ichi. [/b][/color][/list][/list]

[*]Elle avait tous de même peur qu’il la repousse. C’était surement pour cela qu’elle resserra son étreinte … attendant la réponse fatidique d’Ichigô.[/list]


Dernière édition par Ayumi le Mer 23 Déc - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://neko-palace.forumactif.com
N'Ichigô
~ ADRC ~ Admin Divinement
Ravagé de la Casserole {♥}
~ ADRC ~ Admin Divinement Ravagé de la Casserole {♥}
avatar

Date d'inscription : 17/06/2009
Nombre de messages : 1263
Age : 29
Féminin Localisation : Toi alors ! Tu m'espionne sous ma douche maintenant ? ♥
Emploi/loisirs : Mais t'ennuyer pardi !
Humeur : Gaie, perverse, sadique, ...

Informations
Classe/Metier: Lycée, niveau 1
Neko/Maitre de : Megumi Toru
Relations:

MessageSujet: Re: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   Mar 24 Nov - 0:30

La fuite était certainement la meilleure solution, probleme, Ayumi s’accrocha à lui ! Il ne pouvait pas du tout l’ignorer ! En plus ses neurones venaient de lui lancer un appel à l’aide ! ses jambes semblaient s’etre déconnecter ! Alors c’était ainsi ? Les sale traites ! Qu’est ce quie vous voulez qu’il fasse dans une situation qui s’aggraver de minutes en minutes ? Le pire de tout, elle lui demandait de rester ! Bon apparement, ses jambes avait raison ! Si il partait maintenant il la blesserait !

Bon attention, pas que cela soit une gene ou quelque chose ca, enfin si ! Il devait bien etre honnete avec lui ! Et le fait que la jolie neko lui en veuille était un probleme pour lui ! De toute façon qui aurait put resister à cette prise sur son bras ? Aussi doice soit elle ! Et surtout, c’était quoi ses yeux suppliant ? Mince, il n’en faisait pas des comme ca lui ! Ayumi devient mon sensei ! je veux savoir les faire aussi !

[color:be52=Deeppink][b]ღ -Je ne veux plus être seule. J’ai beaucoup souffert ichi … Je …[/b][/color]

A cet instant, la seule chose qu’il avait envie de faire, c’était absolument tout, tout pour qu’elle ne puisse plus jamais pleurée. La serrer dans ses bras ? Mais il bougeait, ne risquait elle pas de se briser encore plus ? Les larmes vint se perler encore une fois sur son visage. Et le lycéen, autant il était sortie avec un tas de filles, autant jamais aucune d’elle ne lui avait inspirée autres sentiments que de la pitié !

[color:be52=Deeppink][b]ღ -Ichi … Je vais tous te raconter si tu le veux bien. Mon passé, mes peines, ma haine pour une certaine personne qui me ronge de l’intérieur depuis que je suis enfant … J’ai plus confiance en toi que je n’ai jamais eu pour personne. Et tu sais pourquoi ?[/b][/color]

C’était une question piegé ? c’est ca, il y avait quelqu’un prêt à lui bondir dessus en hurlant de rire ! Tiens qu’avait prévue de faire Ringô aujourd’hui ! Mais enfin qu’il était bete, il n’y avait que lui pour penser faire ca ! Et puis de toute façon il ne voulait meme pas y penser ! Car oui, cela lui ferait atrocement mal si cette scene ne serait que pure mensonge.

Et puis de toute façon, la réalité se désintegra d’un seul coup. Oui carrément d’accord ! Il en chercha la cause ! mais d’abord il fallait vérifier qu’il allait bien ! Alors, appel a la tour de contrôle, Houston vous m’entendez ? Tout semble etre en ordre ! Bien reçu… Ah Un léger probleme cotés visage ? Minute je vérifie… Oh…

Des bras entourerent son cou. Enfin pas n’importe quel bras. Ceux d’Ayumi ! et puis, les lèvres, enfin celle d’Ayumi, oui elle était définitivement poser sur les siennes ! Aussi douce que le miel, ses lèvres avait l’art de le faire voler.

[color:be52=Deeppink][b]ღ -Je t’aime ichi.[/b][/color]

Hein quoi ? c’était finie ? Et mais… HEIN QUOI ? avait il bien entendu ? Je t’aime ichi… Ayumi l’aimait… Comment ? Comment un grand frere ? Non minute, réfléhis crétin on embrasse pas son grand frere peu importe combien on peut l’aimer !

Ses mots la,on lui avait dit de nombreuse fois ! Mais ce qui était nouveau, c’était ce sentiment, ce besoin impérieux de lui répondre la pareil ! Or lui, il n’avait jamais dit à une fille qu’il l’aimait ! et pour cause, il n’avait jamais été amoureux ! Je t’aime, il l’avait deux personnes. Il le disait à son frere le soir. Car oui, il aimait profondément son jumeau. Il l’avait dit aussi à Hikari, son amie d’enfance. Car oui il l’aimait comme son frere. Mais ici, tout était différent !

Il avait l’impression que son monde venait de se briser ! Mais il n’avait pas peur se blesser, non il était effrayé par l’idée qu’elle, Ayumi, en sorte brisée. Mais une chose était sure. C’était à lui et a lui seul qu’il revenait de ne pas que ca arrive ! c’était ca, l’amour ? Peut etre !

Enfin bref, tout comme ses jambes il se déconecta ! portait par son élan. Il regarda d’un air doux la demoiselle, essuyant de son pouce la larme qui y perlait toujours. Comme pour lui montrer qu’a cet instant c’est ce qu’il voulait. Ne plus qu’elle ai a pleuré ! Non pas ne plus la voir pleurer ! cela reviendrait à la laisser seule et à la faire souffrir ! Non Qu’elle n’est plus à pleurer !

Mue par un instinct primaire alléchant, il l’emprisonna dans ses bras, ne souhaitant plus jamais la la lacher. L’une de ses mains vint encore une fois se perdre dans sa chevelure et il pencha sa sa tête. Il la regarda, ses yeux n’exprimant rien de ce qui s’y refletait habituellement tel que la moquerie et ses airs dragueurs.

Il la regarda encore quelques secondes, avant de poser ses lèvres sur les siennes. Mince c’était la premiere fois qu’on lui volait un baiser ! c’était lui le roi pour ca ! Mais ce faire ravir baiser comme une jeune fille c’était définitivement pas son genre ! Pas du tout ! Sauf, si c’était elle ! Oui, elle le comprenait maintenant, la demoiselle ne faisait en aucun cas partie de ses plans ! Elle étai l’exception à toutes regles !

Il balaiya ses lèvres sur sa bouche, la serrant toujours plus fort contre lui. Il voulait, définir ce qu’elle représentait pour lui. Ce n’était pas simple ! il mettait tout son savoir faire en la matiere, avec cette petite pointe de nouveauté qu’elle lui apportait ! Et surtout il voulait absolument qu’elle en reste sans voix ! Parce qu’il fallait qu’Ayumi soit heureuse non ?

Il mit fin au baiser et lui sourit ! Vous connaissez tous son sourire ici non ? Celui monstrueux et sadique a souhait ! Mais celui-ci était tout sauf ca ! En fait, il était simplement doux.

Sans la quitter du regard noi se départir de son sourire qui n’était décidement reservé qu’a la collegienne, il lui tendit la main dans l’espoir qu’elle l’accepte. Une promenade était de mise non ?

[color:be52=green][b]- Allons y ensemble, Ayumi ! Je t’écouterais autant que tu voudras, le temps qu’il faudra et surtout… le temps que tu le souhaiteras…[/b][/color]
Revenir en haut Aller en bas
http://ikusa-sekai.forums-actifs.com/forum.htm
Ayumi Haitawa
♥ Tell me baby ... Why do you make all to resist to me?

♥ Tell me baby ...  Why do you make all to resist to me?
avatar

Date d'inscription : 13/01/2009
Nombre de messages : 2480
Age : 24
Féminin Localisation : Sous la couette >w<
Emploi/loisirs : Eto ... Poutou ?
Humeur : Namoureuse >O< ♥

Informations
Classe/Metier: Collège ~ Serveuse Maid Café Miwaku
Neko/Maitre de : Yami-sama ♥
Relations:

MessageSujet: Re: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   Ven 27 Nov - 13:15

Quelques minutes passaient et Ichigo ne répondait toujours rien. Ayumi commença alors a se mordre la lèvre inferieure … ne pas pleurer ayu. Elle ferma les yeux pour essayer de ne se concentrer que sur ce qu’elle avait à faire, mordant de plus en plus sa lèvre qui allait finir en sang qui sa continuait dans ce sens là. Elle ne put ouvrir que ses yeux en sentant le pouce d’Ichigô venir essuyer une de larme qui avait réussit à se faufiler un chemin hors des yeux de la neko. Ayumi releva la tête, s’attendant à un refus d’Ichigô. C’était ça qu’on s’appelait se choper un râteau … ça faisait vachement mal. Mais … pourquoi ce sourire doux. Ayumi était complètement perdue là. Si il souriait pourquoi ne lui répondait il pas simplement. Ce n’est pas difficile de dire… moi aussi ou moi pas.

Non vous vous trompez, Ayumi ne s’énerve pas toute seule. X)

Alors qu’elle allait ouvrir la bouche pour lui demander une réponse orale. (C’est qu’Ayu n’a jamais eut beaucoup de patience) C’est alors qu’elle se sentit à nouveau emporté. Elle se retrouva dans les bras d’Ichigô, complètement perdue. Pauvre ayu xD. Sentant à nouveau la main du jeune neko dans ses cheveux, elle se mit à penser. Peut-être était-ce une confirmation … ou alors il n’avait tous simplement pas envie de blesser Ayumi et essayait de refuser d’une manière assez gentille … peut-être un peu trop gentille. Bas si c’était pour la rassurer avant de la jeter dans les roses … fallait mieux lui dire non tous de suite et elle irait se vider de ses larmes un peu plus loin. Mais là … elle commençait un peu trop à s’habituer aux câlins d’Ichigô et à la sensation rassurante qu’il lui procure en passant soigneusement sa main dans les cheveux de la pink neko. Elle essaya de trouver la réponse dans les yeux d’Ichigô mais elle n’y trouva rien. Ses yeux montrait bien à quel point elle ne comprenait pas. Un signe s’il vous plait. Comme dans les films … je ne sais pas moi. Un mot qui vient dans une bouteille emporter par les vagues de la mer … Ah oui zut il n’y a pas de mer à moins de 10 mètres. Bon bas … un oiseau voyageur ?! Non plus … Bah n’importe quoi alors. Un esprit, un fantôme si tu veux même je m’en fiche …

Alors que dans l’esprit de la neko c’était la panique totale, (très drôle à voir maintenant qu’on en parle xD) Ichigô eut la magnifique idée de poser a nouveau ses lèvres sur celle de la neko. Bas ce n’était pas toi qui voulais un indice ayu. Te voila servi x) Laissant ses pensées de coté pour fermer les yeux afin de profiter à nouveau de ce baiser donc elle essaierait de comprendre la signification plus tard. (Bas quoi ?! On ne peut pas embrasser et penser en même temps U.U)

Quand le baiser fut terminé à nouveau, Ayu resta sans voix. Euh … Ayu. Allô ? Ici narrateur qui appelle le cerveau d’Ayumi … Quoi ? Comment ça en plein extase rappeler plus tard è.é ? Tu vas te bouger feignasse. Tu baveras plus tard !! … >w< Ayumi réveille toi bon sang … Bon je vois. >>

[Prière d’attendre quelques instant le narrateur est allé chercher un marteau pour réveiller son perso]

Ayumi reprit connaissance de la réalité quelques minutes plus tard. Alors analysons tous cela : de 1. Ichi lui souriait. Ayu ne recommence pas … Et en plus c’était bien lui qui venait de l’embrasser et pas l’inverse. C’était un bon signe … é.è non ?

Le jeune neko tendit alors sa main vers Ayumi. Elle regarda d’abord la main sans comprendre. Il faut dire que la moitié de sa tête était encore dans les nuages. Que devait-elle faire là ?

[b][color:18ac=green]- Allons y ensemble, Ayumi ! Je t’écouterais autant que tu voudras, le temps qu’il faudra et surtout… le temps que tu le souhaiteras…[/color][/b]

Ah oui … Quelle idiote. Elle devait parler de son … passé. Son regard s’assombrit. Bien que maintenant elle connaissait les sentiments d’Ichi à son égard … parler de son passé était encore bien trop dur. Mais elle avait besoin d’en parler … elle n’allait pas rester avec toute cette peine enfouie dans son cœur. Elle se força à sourire. Ne disant rien … elle prit simplement la main d’Ichi dans la sienne. De quoi pouvait-elle bien avoir peur, maintenant qu’Ichi était à ses cotés ?

Ayumi se mit à réfléchir un instant. Elle ne savait pas par ou commencer … Maintenant qu’elle essayait d’en parler, elle remarqua qu’il était plutôt difficile de choisir les bons mots. Elle décida alors qu’elle allait tous lui raconter … tous ce qu’elle avait vécus. Cela serrait assez long, mais elle lui aurait tous dis. Elle prit une inspiration comme pour se donner du courage …

[b][color:18ac=Deeppink]- Je … Je suis née non loin de Tokyo. Dans un des principaux hôpitaux du pays. Et je ne m’étais pas encore rendu compte que les humains étaient si méchants envers nous. [/color][/b]

Ayumi fit un pause et commença a regarder le ciel. Elle n’allait pas s’attarder sur les détails de toute façon.

[b][color:18ac=Deeppink]- A l’âge de mes 4 ans. Quelque chose d’horrible c’est produit : ma mère est morte, me laissant moi et mon frère seuls face aux médecins que je croyais pourtant très gentils. Enfaite pour te dire la vérité … maman n’est pas morte. On la tuer. Ils l’ont tué. Mais j’étais bien encore trop jeune et trop idiote pour comprendre quoique ce sois.[/color][/b]

Ayumi soupira. Elle ne faisait que dire la vérifié. Si elle avait été plus âgée … jamais elle ne se serait retrouvée dans cette situation.

[b][color:18ac=Deeppink]- Ichi … tu me connais sous le nom d’Ayumi. Mais à l’hôpital j’avais un autre nom. Et je ne l’ai compris que beaucoup plus tard. [/color][/b]

Ayumi s’approcha d’Ichigô, lui demandant de regarder son oreille droite. Une boucle d’oreille se trouvait à l’extrémité de l’oreille rose. Une toute petite boucle d’oreille à la forme un peu étrange.
[b][color:18ac=Deeppink]
- Si tu lis ce qu’il y est marqué dessus. Tu liras PFF. Ce qui veut dire Prototype fille féminin. Comme tu peux le comprendre. Ma mère, mon frère est moi … n’étions que des objets de laboratoire, des cobayes. On nous injectait toute sorte de chose dans le corps pour voir si les injections ferraient un effet sur les humains. Et ma mère est morte pendant une opération où ils auraient dut trouver un remède à une maladie donc je ne pourrais te dire le nom. Mais le pire dans tous cela c’était qu’eux même avait injecté le virus dans les corps de ma mère pour y trouvez un remède … un vaccin. [/color][/b]

Ayumi serra un de ses poings. Elle ne devait pas pleurer maintenant.

[b][color:18ac=Deeppink]- … et puis … celle qui a dut prendre le relais … c’est moi. Je me souviens encore. Cette odeur horrible de désinfectant, de sang … j’étais attaché au lit pour ne pas bouger pendant qu’il m’injecterait le virus à travers une énorme seringue pour ensuite crée plein de vaccins qu’ils administreraient sur moi pour y trouver une solution … Il est vrai j’ai eu peur à ce moment. Je voyais ma vie défilé devant moi. Si l’injection avait tué maman qui avait un corps plus fort que le mien … moi je n’allais même pas survivre au vaccin. [/color][/b]

Ayumi sentait que sa voix commençait à trembler. La peur reprenait toujours le dessus. Voila pourquoi la petite neko détestait tans les hôpitaux et les endroits clos.

[b][color:18ac=Deeppink]- J’ai simplement de la chance d’avoir été adopté par le fils du directeur de l’hôpital. Ils n’ont pas eut le temps de m’injecter quoi que ce sois. Mais je suis restée dans un moment de choc pendant plus de 2 ans. J’avais tous eut en moins d’un jour. Maman était morte, on voulait me rendre malade avec un virus donc j’étais quasi sure de ne pas rester vivant après ça. Et ensuite on m’a séparé de mon frère que je n’ai plus jamais revu. Dans une histoire normale tous cela ce serait terminé la et j’aurais vécu loin des méchants … mais non. J’avais été touché que psychologiquement … il fallait donc maintenant me faire encore plus de mal physiquement. [/color][/b]

La jeune fille se tourna vers Ichigô. Elle savait qu’elle avait encore des choses à raconter. Mais … elle avait peur d’ennuyer le neko.
[b][color:18ac=Deeppink]
- Je suis désolée ichi. Je dois surement t’ennuyer avec mes histoires de passé. [/color][/b]

Elle voulait qu’il lui réponde qu’elle n’avait pas à s’inquiéter … qu’il l’écouterait peut importe le temps de son récit. Car étrangement … maintenant qu’elle en parlait. Elle se sentait moins faible face à toutes ses peurs.

[center][color:18ac=black][ [u]HRP[/u] : OMG oo'' et j'ai pas encore parler de la moitier de l'histoire >w> et en plus j'ai fais court XD Gomen sempai >w< sa va être galère pour repondre é.è *caline sempai pour l'encourager*][/color][/center]
Revenir en haut Aller en bas
http://neko-palace.forumactif.com
N'Ichigô
~ ADRC ~ Admin Divinement
Ravagé de la Casserole {♥}
~ ADRC ~ Admin Divinement Ravagé de la Casserole {♥}
avatar

Date d'inscription : 17/06/2009
Nombre de messages : 1263
Age : 29
Féminin Localisation : Toi alors ! Tu m'espionne sous ma douche maintenant ? ♥
Emploi/loisirs : Mais t'ennuyer pardi !
Humeur : Gaie, perverse, sadique, ...

Informations
Classe/Metier: Lycée, niveau 1
Neko/Maitre de : Megumi Toru
Relations:

MessageSujet: Re: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   Sam 12 Juin - 18:37

Ichigô écouter ou plutôt tentait de garder un calme olympien, en surface du moins, pour ne pas interrompre la jeune neko. Il sentait que ce n’était pas facile pour elle de parler de son passé qui lui pesait tant sur les épaules. Alors il se taisait et ne laissait filtrer aucune émotion sur son visage de marbre.

Cependant sa main semblait souffrir horriblement de ses propres ongles qui s’enfonçaient durement dans sa chaire. Elle si mignonne et si souriante ! Elle qu’il souhaitait tant protéger… Il la trouvait si remarquable de pouvoir continuer à sourire avec tout ce poids contre elle… C’était la que se concentrait son pouvoir unique, c’était ce qui faisait qu’elle était Ayumi et sans doute la raison pour laquelle il craquait irrévocablement pour elle.

Sans penser a Ringô ou même cette étincelle qui berçait ses rêves autrefois…

- [color:c1ff=violet][b]Je suis désolée ichi. Je dois surement t’ennuyer avec mes histoires de passé.[/b][/color]

Il la fixa un moment, le regard infiniment doux… Certes son récit le peiné, il ne souhaitait, a n’importe quel prix savoir qu’on lui a fait du mal ! Mais une autre chose était certaine ! Il voulait la connaitre ! il voulait être l’unique qui aurait cette chance inouïe de pouvoir la protéger et avoir l’honneur de tout connaitre d’elle.

Un fin sourire triste se dessina sur son visage, mais un autre sentiment s’y peignait, mêlait a sa tristesse et sa rage contenu. Le sentiment, adulte, de sécurité. Oui elle pouvait lui parler, des heures, des jours ou des années… Il serait la à tout moment ! Quoiqu’il advienne ! Quoique leurs avenirs, en commun ou non, leurs réserves ! Quand bien même leurs sentiments changeraient ! Car une chose était sure, il ne pourrait jamais haïr ou laisser tomber la petite princesse Ayumi…

Il caressa avec une infinie tendresse sa joue, les yeux rassurant et le sourire fiable.

- [color:c1ff=lightseagreen][b]A quel moment ai-je paru ennuyé ?[/b][/color]

Ses doigts se glissèrent dans son cou, glissant à travers sa chevelure fantasque. Il s’approcha d’elle, mesurant parfaitement. Son art en application, il susurra à son oreille

- [color:c1ff=lightseagreen][b]Jamais je ne pourrais être ennuyé de ce que les lèvres de celle que j’aime disent… [/b][/color]

Il la berça encore un peu dans ses bras, comme s’il voulait se donner le temps de réaliser que l’effet qu’elle produisait sur lui n’était nullement provisoire, non il lui appartenait bel et bien ! Il s’éloigna doucement d’elle pour la libérer, un sourire innocent et heureux sur les lèvres… Malgré son poing serré à s’en lacérer la peau… Il prit cependant la main de la Neko dans la sienne, sa main intact s’entend, dans l’espoir de lui donner du courage si il lui en manquait ! Ce dont il en doutait fortement !

C’était sans doute pour lui dans ce cas…




[Désolée pour le mini rp mais je le trouve chou moi >< depuis le mois de novembre... je m'améliore... ôô]
Revenir en haut Aller en bas
http://ikusa-sekai.forums-actifs.com/forum.htm
Ayumi Haitawa
♥ Tell me baby ... Why do you make all to resist to me?

♥ Tell me baby ...  Why do you make all to resist to me?
avatar

Date d'inscription : 13/01/2009
Nombre de messages : 2480
Age : 24
Féminin Localisation : Sous la couette >w<
Emploi/loisirs : Eto ... Poutou ?
Humeur : Namoureuse >O< ♥

Informations
Classe/Metier: Collège ~ Serveuse Maid Café Miwaku
Neko/Maitre de : Yami-sama ♥
Relations:

MessageSujet: Re: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   Mar 17 Aoû - 16:17

[justify]La petite neko baissa légèrement la tête. Quelle idée avait-elle voulu de tous raconter à Ichigô... Pourquoi cette idée absurde de vouloir maintenant tous révéler à quelqu'un ... peut-être parce qu'elle pensait qu'Ichigô était la personne idéale ... oui surement. Mais tous de même la petite neko ne put s'empêcher de penser qu'elle en avait peut-être trop dit ... alors qu'elle n'avait raconter que la moitié de son histoire ... simplement la partie de son enfance qui lui pesait certes, mais pas autant que celle de rico sama. Elle en était sur. Elle releva doucement la tête quand elle sentit quelque chose se poser sur sa joue. Ses yeux rencontrèrent ceux qu'Ichigô, il adressait à Ayumi un sourire fiable de confiance et un regard qui aurait pu retirer toute la peine du monde à n'importe qui. Les oreilles de la neko remontèrent doucement et s'agitèrent un moment montrant qu'elle aimait se genre de contact, qu'on la chouchoute et qu'on prenne soin d'elle. Elle ne put que ronronner un instant fermant les yeux pour profiter pleinement de ce contact.

- [color:ffee=lightseagreen][b]A quel moment ai-je paru ennuyé ?[/b][/color]

La neko rouvrit les yeux plongeant ses pupilles roses éclatantes dans celles d'Ichigô. Elle ne répondit pas, bien que cela eu été une question. Elle resta silencieuse attendant simplement. Elle sentit les doigts d'Ichigô monter sur son cou pour venir se perdre dans sa chevelure, chose qu'il aimait toucher chez la neko. Aller savoir pourquoi. Elle rougit doucement sentant le souffle du neko vers son oreille, signe qu'il se rapprochait d'elle. Elle resta tous de même muette et immobile face à tous cela.

- [color:ffee=lightseagreen][b]Jamais je ne pourrais être ennuyé de ce que les lèvres de celle que j’aime disent… [/b][/color]

Là, la neko n'eut pas l'opportunité de rester de marbre. Ses joues s'enflammèrent et son coeur rata un battement. Elle ne savait vraiment pas quoi dire face à cela. La neko était vraiment du genre assez timide et les choses dite sur le moment très rapidement sans qu'elle s'y attendent la rendait ... nerveuse et encore plus timide voulant trouver la première chose où elle pourrait cacher son visage complètement cramoisi. Elle sentait toujours le neko bercer son petit corps essayant surement de la calmer et de la rassurer. Quelques instants après, il l'éloigna sentant tous de même une de ses mains sur celle de la neko. Ayumi lui sourit simplement les joues toujours rouges de tous à l'heure... maudites rougeurs. Elle savait qu'il voulait qu'elle continue de lui raconter ce qui s'était passer ... continuer de lui raconter son passé. Maintenant elle ne pouvait plus revenir en arrière alors temps qu'on y est. Elle soupira un moment pour se donner du courage et continua alors son récit... étant étonnamment assez calme.

- [color:ffee=deeppink][b]Après j'ai été adoptée par le fils du directeur de l'hôpital qui m'a sauvé de l'opération. Au début comme je venais d'être séparée de ma mère et de mon frère, je ne trouvais pas mes repaires et je restais silencieuse et discrète dans la maison. Je suivais celui ci m'avait sauver étant donner que c'était le seul que je connaissais et que je ne supportais plus d'être seule. Mais plus le temps passait et plus je grandissais et les choses devenait de plus en plus ... matures. Je voyais simplement Rico comme un frère, un père, un protecteur ... je ne le voyais pas autrement. Mais lui avait une autre vision de moi. Étant assez naïve je ne comprenais pas ... je ne savais pas que je pouvais donner envie à un homme à ce point. J'avais beau prendre des bains avec lui dormir avec lui... pour moi c'était normal ... il faisait partie de ma famille. A l'âge de mes 15 ans ... Rico sama a voulu faire de ma ... sa chose. Il ne désirait qu'une seule et unique chose ... m'avoir physiquement. Je ne comprenais pas ... il était brusque, il était violent ... j'ai peut-être mal réagit mais j'ai hurler que je ne voulait pas, je l'ai griffer sur le front et je suis partie par la fenêtre. Il m'a fait tellement de mal ... [/b][/color]

La neko posa simplement sa main au niveau de son abdomen, là où la coupure était toujours ... et y resterais.[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
http://neko-palace.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sucreries à volonté. (POV Ichigô)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Palace ~ The World Is Yours :: o {N}EKO TOWN o :: ~ Café 'Claire de lune' !.-
Sauter vers: